Ch'tit Forum Blabla

Forum Discussion Générale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rp Edrevan-Elfyna

Aller en bas 
AuteurMessage
elfyna
abandonné
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 24
Localisation : dans les bois
Emploi : ce n'en ai pas vraiment 1 et je continu dans mon délire: elfe
Loisirs : faire des combat d'épée avec mes ami(e)s elfes
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Rp Edrevan-Elfyna   Lun 18 Fév - 21:34

Elfyna arriva après plusieurs heures de marche, à la ville de Triama, une des plus grandes villes qui soit dans ce monde.

Elle rentra sans mal, après avoir été fouillait par les soldats à l'entrée. Bizarrement ils ne fouillait que des femmes et ça l'avait mis hors d'elle mais valait mieux ne rien dire.

Cette ville était protégé par des rempart, il n'existait qu'une seule entrée, des nains, des elfes, des hommes étaient visible dans tout le bourg. Elle allait passer la nuit ici. Elle alla près des remparts, les auberges étant beaucoup moins chère que près du palais du préfet qui dirigeait la ville d'une main de fer.

Elle rentra dans l'auberge et commanda une chambre. Puis alla dans la salle à manger, il n'y avait pas beaucoup de monde et ne se trouvait que des hommes ou du moins ce qu'elle pouvait voir. Elle fit la moue et demanda un plat, étant une elfe de la lune, elle pouvait se permettre de manger de la viande. Puis réfléchissant bien elle prit aussi de l'hydromel. Les tables dans la salle à manger, était pour au moins 10 personnes et Elfyna s'était assise toute seule à l'une d'elle. Les gens n'avait pas l'air très fréquentable par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfy-duu-duu-weldenvarden.skyblog.com/
Edrevan13
Ptit magicien
Ptit magicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 744
Age : 24
Localisation : Jpeux pas l'dire, sinon ya certaine elfe qui va venir tataner bibi...
Emploi : Abruti profond, Guitariste chtarbé, Trotirider suicidaire, métalleux bourrin (rafiiii copaaaain *.*)
Loisirs : Guitare, Informatique, Trot et faire chier les elfes =D
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mar 19 Fév - 1:15

Assis dans l'ombre d'une table, un homme regardait l'elfe manger en jetant de discrets regards autour d'elle. Elle était jeune, et apparemment très ignorante de Triama, la ville sanguinaire...
Il ne doutait pas qu'elle ne puisse pas se défendre, mais même un elfe peut succomber sous le nombre. Elle n'avait pas l'air riche, ses vêtements étaient assez usé, et pourtant, pour les soiffards qui peuplaient le quartier des remparts, elle respirait l'argent presque autant que l'empeureur.
L'homme sourit.
Une capuche cache le haut de son visafe dans l'ombre, ne laissant voir que ses lèvres et ses joues. Une cape noir d'encre l'entoure, le dissimulant facilement dans l'ombre. Il porte sa chope a sa bouche et avale une longue gorgée de la pisse de chat que le barman ose appeller de l'hydromel.
L'elfe se lève, puis se dirige vers les chambres.
L'homme a la cape n'est plus le seul a la regarder.
L'elfe reparait quelque minutes plus tard, armées de son arc, d'un carquois et d'une épée courte. Après son départ, plusieurs hommes sortent de la taverne a sa suite, un sourire malsain aux lèvres.
L'homme a la cape finit son "hydromel", puis se dirige en marchant tranquillement vers sa chambre, dont il ferme la porte a clé. Quelques minutes plus tard, il se laisse glisser du haut de sa fenêtre, au deuxième étage. Il atterit sur le toit de chaume de la maison d'a côté, et se met a courir, courbé en deux.
Il franchit d'un bond le gouffre de la ruelle, silencieux et invisible comme une ombre.
Il repère les soiffards avant même de voir leur cible. Ne prenant même pas la peine de se cacher, ils entraînent l'elfe dans une impasse sordide, sans s'occuper de ses gesticulations.
L'homme a la cape, accroupit sur la bordure d'une fenêtre, les voit s'approcher de leur proie, armes sorties.
Elle attaque.
Flèches mortelles, sifflantes et insolentes, qui trouvent toutes leurs cibles. Trois hommes tombent.
Epée affutée, tranchante et lumineuse, qui vole dans la nuit. Sept hommes meurent.
Puis, d'un coup, le combat est fini. L'elfe, sans arme, est acculée au mur de l'impasse.
La quinzaine d'assaillants restants ont perdu le sourire. Le meneur déboucle sa ceinture, un sourire aux lèvres.
Seule l'elfe remarque l'ombre qui se glisse derrière les ivrognes.

Sifflement ténu d'une dague qui caresse un cou. Chant d'une ombre mouvante.
Trois hommes a terre. Les autres se retournent, affolés. L'ombre apparaît, disparait, change de forme et de bruit.
Les hommes tombent. Certains crient, d'autres meurent en silence, sans comprendre leurs blessures.
L'elfe a récupéré son épée. Plantant son regard dans les yeux du meneur, indifférente a l'ombre qui poursuit son oeuvre, elle empale sa cible a l'entrejambe. Les yeux exorbités, l'homme s'effondre.
Seule une ombre se dresse dans la ruelle, des dagues prolongeant son bras. L'elfe et l'ombre s'observent, l'une guerrière en garde, l'autre silhouette de ténèbres.
Soudain, l'ombre disparait contre un mur. Des gardes débouchent dans la ruelle. Ils contemplent le carnage, stupéfaits. Pointant leurs arcs, ils s'approchent de l'elfe qui brandit son épée.
L'ombre revient, vivante incarnation de la discrétion et de la grace. Les dagues brillent, leur chant mélodieux emplit l'air.
De nouveau, l'ombre et l'elfe s'observent en silence.
Au bout d'un long moment, l'ombre se retourne et s'en va, marchant tranquilllement
- "Attends!"
- "Pourquoi t'attendrais-je?"
- "Qui es tu?"
- "Moi? Une ombre dans la nuit, qui se dissipe le matin venu..."
L'ombre disparait, avalée par la nuit.
L'elfe jure entre ses dents.
- "Je croyais les elfes incapables de s'abaisser a une chose aussi basse que la grossièreté."
L'elfe sursaute, se retourne, et contemple avec stupéfaction l'ombre assit au faite du mur, les jambes dans le vide.
- "Allons, les êtres sylvestres ne sont ils pas capables de prouesses autrement plus impressionnantes?"
- "La ville n'est pas faite pour une elfe."
- "Nuance : cette ville n'est faite pour personne. Tu devrais partir avant que d'autres gardes n'arrivent. J'ai déjà visité les geoles du coin, et les gardes ne diffèrent de tes agresseurs que par l'uniforme..."
- "Attends!"
- "Compte tu passer la nuit a me demander de t'attendre??"
- "Je ne connais rien ni personne, ici. Peux tu m'enseigner ce qui me manque?"
- "Vaste programme. Suppose que je sois recherché par les gardes?"
- "Si j'en juge par le nombre de corps qui reposent dans cette ruelle, si ce n'était pas déjà le cas, ce problème est maintenant réglé."
- "Et si je n'avais aucune envie de m'encombrer d'un poids mort?"
- "Je sais me déplacer rapidement, et discrètement."
L'ombre éclata de rire.
- "Erreur fatale, mon amie : tu te bases sur tes compétences en forêt. J'ai déjà vu des forêts, et je peux te dire que la ville n'a rien en commun avec la beauté sylvestre. Les elfes sont sans aucun doute les maîtres des forêts, mais dans la ville, ils sont moins qui les hommes, car ils sont incapables de s'abaisser a un niveau suffisamment sordide pour survivre."
- "Et toi?"
- "Je te l'ai déjà dit, je suis une ombre. En conséquence, les règles élaborées pour les êtres vivants ne s'appliquent pas a ce que je suis."
- "Alors, apprends moi. Apprends moi a devenir une ombre."
- "Tu m'amuses, tu sais. Si jeune, si intelligente, pleine de caractère, et pourtant incapable de voir combien la vie est dure et injuste... Très bien. Montre moi ce que tu vaux."
L'ombre se redressa, et hurla a la nuit. Un hurlement de loup. Des gardes jaillirent dans la ruelle.
Pestant, l'elfe pris appui sur une poubelle, puis sur le rebord d'une fenêtre, courut quelques pas sur le mur, et s'aggripa a un balcon. Elle s'y hissa a la force des poignets, puis, de là, atteignit le haut du mur.
Elle vit un archer bander son arc. Elle s'allongea sur le mur, et la flèche vola au dessus d'elle.
- "Allons, si tu te laisses désorienter par une bande de balourds, tu ne feras pas long feu ici!"
L'elfe suivit la voix et aperçut l'ombre, juste a côté d'elle, toujours debout sur le mur.
D'éxcités, les gardes devinrent fou furieux, lancant sur l'ombre tout ce qui leur tombait sous la main.
L'ombre sauta, une cape noire se déployant derrière elle. Elle s'accorcha a une corde a linge pour se propulser vers une gouttière avant de glisser sur le sol.
Après une légère hésitation, l'elfe la suivit.
Comme tout être sylvestre, elle avait énormément pratiqué l'escalade en forêt, et ce n'était pas une corde a linge et une gouttière qui allait lui poser problème.
- "Bien! Tu n'es pas aussi balourde que les autres, et ca te sera utile."
- "Les gardes vont nous suivre, il faudrait peut être accéler un peu?"
- "Les ivrognes sont ivrognes, pas idiots. La rue où ils t'ont attaquées est assez longue et encombrée, ce qui leur donnait toute la marge de manoeuvre necessaire au cas ou tu te serais échapée. Parlons affaires. Tu as des objets de valeurs a l'auberge?"
- "Rien d'absolument nécessaire, mais rien de vraiment insignifiants."
- "Nous passerons donc a l'auberge. J'espère pourr toi que tu sais sauter, les toits de la ville sont assez hauts, mais vu ton agilité de tout a l'heure, je ne me fais pas de soucis."

Ils arrivèrent a l'auberge quelques minutes plus tard. Malgré sa flagrante inexpérience de la ville, l'elfe apprenait vite, attentive a toutes choses, ne se plaignant jamais et suivant l'allure infernale de l'ombre de Triama. Arrivés a l'auberge, l'elfe récupéra son sac de voyage.
L'ombre eut un grognement désapprobateur.
- "Tu n'arriveras jamais a te déplacer discrètement avec ca sur le dos. Je connais un endroit ou tu pourras le laisser sans risque, mais il est assez loin."
- "Ne me sous-estime pas, humain. Les elfes sont beaucoup plus robustes que ce que leur apparence laisse a supposer."
- "Qu'est ce qui te fais penser que je suis humain?"
D'un mouvement d'épaule, l'ombre rejeta sa capuche, et son visage aparrut a la lumière de la ville.
Son visage était fin au menton, mais il avait un front bombé, comme un mélange d'humain et d'elfe. Ses oreilles arrondies semblaient plus pointues que la moyenne, et ses pommettes très fines étaient mangés par une barbe de quelques jours.
- "Tu es un hybryde?"
- "Oui. Suffisament elfe pour me débrouiller seul, et suffisament humain pour me fondre dans la masse. Je pense qu'il est temps que l'on se présente, puisque nous allons apparemment faire un bout de chemin ensemble."
Il s'inclina dans une courbette gracieuse, un pied en arrière,a la manière des elfes.
- "Je m'appelle Edrevan, hibryde de père humain et de mère elfe, et je suis universellement connu dans cette ville comme l'Ombre de Triama, voleur, assassin, brigand, mercenaire, perturbateur de l'ordre public et désespérément insaisissable."
- "Voila qui fait beaucoup de titres."
- "Les seuls qui sont vrais sont mes noms, et la dernière de mes qualités."
- "Je m'appelle Elfyna, fille de parents elfes, et je parcours le monde en attendant mon heure, et je suis universellement connue comme la penseuse des grands chemins, poète, philosophe et guerrière a mes heures perdues."
Edrevan éclata de rire.
- "Tu as du répondant. Tant mieux, nos pérégrinations n'en seront que plus mouvementées!"


**** EH OUI, LE NAIN VIENT DE BATTRE LE RECORD DU MONDE DU POST LE PLUS LONG, MOUUHIHIHHIHIHIHI!!!!!!!! ****

(Par contre, j'ai méga méga méga méga mal aux doigts >_<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfyna
abandonné
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 24
Localisation : dans les bois
Emploi : ce n'en ai pas vraiment 1 et je continu dans mon délire: elfe
Loisirs : faire des combat d'épée avec mes ami(e)s elfes
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mar 19 Fév - 21:55

Elfyna esquissa un sourire à sa remarque. Mais pas le temps de rigoler avec lui, il passa dans des ruelles ou aucune lumière ne perçait les ténèbres. Elle regarda de côté et vit une affiche ou on pouvait voir marqué en grosse lettre "Couvre feu". Elfyna fit la moue. Ils arrivèrent dans une des principales rues marchandes de la ville, Edrevan frôlait les murs pour ne pas les voir, Elfyna fit de même mais quand ils arrivèrent devant le palais du préfet ils s'arrêtèrent. Elle regarda les affiches qui était placardé et elle reconnut l'hybride, sa récompense était vraiment exorbitante, par rapport au voleur à l'étalage , il avait beaucoup plus d'allure. Edrevan la poussa et finalement elle le suivit. Il l'emmena à l'autre bout de la ville et il s'arrêta devant une bâtisse d'aspect lugubre. Il rentra sans même y inséré une clé, puis arracha littéralement le sac d'Elfyna de son épaule et le jeta dans la baraque. Puis ils retournèrent discrètement vers le palais du préfet. En chemin, ils entendirent une porte claqué puis soudain des cris de bébé. Edrevan se plaqua contre le mur mais Elfyna s'avança vers la source du bruit et trancha la gorge au bébé. Edrevan ne dit rien mais quand Elfyna revint près de lui il la regarda longuement jusqu'à ce qu'elle parle:

"Je ne comprendrais jamais les humains
-et moi les elfes, murmura Edrevan pour lui même.
-Dès que leur nourrisson ont quelques chose qui ne va pas ils les mettent à la "poubelle".
-Mais pourquoi tu l'as tué?!
-C'était un enfant de la lune, dès que la soleil ce serait pointés il aurait brulé, je lui ai épargné cette douleur. "

Edrevan la regarda bizarrement puis finalement il se remit en marche, sur la route du palais ils croisèrent quelques humains totalement soul qui rentraient chez eux. Arrivait à la demeure du préfet, Edrevan commença à escalader le mur d'enceinte pendant que Elfyna le regardait avec des yeux ronds, il ne voulait tout de même pas pillé le palais du préfet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfy-duu-duu-weldenvarden.skyblog.com/
Edrevan13
Ptit magicien
Ptit magicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 744
Age : 24
Localisation : Jpeux pas l'dire, sinon ya certaine elfe qui va venir tataner bibi...
Emploi : Abruti profond, Guitariste chtarbé, Trotirider suicidaire, métalleux bourrin (rafiiii copaaaain *.*)
Loisirs : Guitare, Informatique, Trot et faire chier les elfes =D
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mar 19 Fév - 22:53

- "Eh bien, qu'est ce que tu attends??"
- "Mais t'es malade? Je croyais que le prefet était une brute sanguinaire est que tu étais recherché pour une somme monstrueuse!"
- "Tu crois bien. Mais après ce que tu viens de faire il ya pas une heure, je ne pense pas que ce soit un prefet qui t'inquiète..."
Elfyna le rejoignit rapidement.
Sans un bruit, ils se glissèrent dans l'enceinte.
Slalomant et rampant entre les gardes, ils parvinrent dans le batiment où dormaient les serviteurs. Lui faisant signe de ne pas faire de bruit, Edrevan entraîna Elfyna dans un couloir souterrain qui les mena a l'intérieur du palais.
Evitant toujours les sentinelles, ils parvinrent devant la chambre du prefet. Edrevan entra, talonné par l'elfe.
La chambre respirait le luxe et l'argent. Les meubles étaient en or, le carelage formait un échiquier d'or et de bronze, et un lit a baldaquin monstrueux tronait au centre de la pièce. Des ronflements s'en échappaient.
Avisant le seul bureau de la pièce et sortit tous les papiers qui s'y trouvaient. Il les mélangea tous consciensieusement avant de les remettre dans les tiroirs.
Puis il attrapa un encrier, l'ouvrit et entreprit de dessiner quelque chose sur un des murs.
Au bout d'une bonne demi-heure, il se recula et admira son oeuvre.
Edrevan avait dessiné un homme vétu d'une cape qui semblait regarder l'elfe. Le dessin était fidèle, et on reconaissait parfaitement les traits de l'hybride, mieux dessiné encore que sur les affiches placardées devant le palai.
Derrière lui, on voyait un soleil couchant qui éclairait le palais, où était perché un homme ventru, petit, et qui louchait et postillonnait.
Elfyna jeta un coup d'oeil au vrai préfet, qui ressemblait effectivement au dessin de l'hybride.
Elle saisit a son tour un encrier, et s'approcha du mur. Quand elle recula, Elfyna était apparue a côté d'Edrevan, encore mieux dessinée que le reste de la fresque. Une foule d'autre détails étaient apparus, donnant a la ville une apparence forestière et au palais une architecture cornue, ramassée, et désagréable.
Edrevan et Elfyna se sourirent, puis quittèrent silencieusement la pièce.

Au moment ou ils repassaient le mur d'enceinte, un hurlement de rage retentit dans l'air de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfyna
abandonné
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 24
Localisation : dans les bois
Emploi : ce n'en ai pas vraiment 1 et je continu dans mon délire: elfe
Loisirs : faire des combat d'épée avec mes ami(e)s elfes
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mer 20 Fév - 22:30

Elfyna sourit entendant le cri du préfet découvrant la fresque que les deux avaient faite juste avant. Ils venaient de signer leur passage, maintenant qu'elle s'était représenté , elle sera bientôt à côté de l'hybride sur le panneau d'affichage, ce n'était plus qu'une question d'heure.
Entendant le cri de leur maître les soldats c'était précipité vers sa chambre, Edrevan et Elfyna purent passer sans peine le portail. Quand ils furent à quelques rues de la, ils entendirent la sonnerie d'alerte. Les lumières des maisons commençaient à s'éclairer. Edrevan s'appuya sur une boîte et ce issa sur le toit de la plus proche maison. Elfyna quant à elle se hissa à l'aide d'un carton posé par terre, juste derrière Edrevan. Ils parcoururent toute la ville en sautant de toit en toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfy-duu-duu-weldenvarden.skyblog.com/
Edrevan13
Ptit magicien
Ptit magicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 744
Age : 24
Localisation : Jpeux pas l'dire, sinon ya certaine elfe qui va venir tataner bibi...
Emploi : Abruti profond, Guitariste chtarbé, Trotirider suicidaire, métalleux bourrin (rafiiii copaaaain *.*)
Loisirs : Guitare, Informatique, Trot et faire chier les elfes =D
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mer 20 Fév - 23:49

Assises côte a côte sur la rambarde de la tour de garde ouest, deux silhouettes regardent le lever de soleil, les jambes pendants dans le vide.
- "Finalement, tu avais raison."
- "A quel sujet?"
- "Ca a du bon d'être une ombre!"
Edrevan éclata de rire.
La silhouette d'un garde arrivant sur le rempart le fit se taire.
D'un signe, il entraîna Elfyna et ils redescendirent sur les toits. Puis, moitié courant, moitié sautant, ils rejoignirent la maison désaffectée ou était resté le sac d'Elfyna. Ils rentrèrent, la encore sans besoin de clé, et descendirent au sous sol.
Soigneusement aménagé, le sous sol comportait un lit, une table, une dizaine de penderies et tout autant de coffres, tous munis d'une serrure. Le tout était décoré sobrement.
Mais le plus impressionnant, c'était un mur quasiment couvert d'armes. Il y en avait de tous les genres, de toutes les tailles. Un véritable arsenal.
Edrevan s'approcha d'un coffre, le dévérouilla et en sortit de quoi préparer un repas.
- "Qu'est ce qu'il ya dans les coffres?"
Edrevan lui lanca un trousseau de clés.
- "Evite de prendre quelque chose sans me prévenir."
Elfyna s'approcha du premier coffre et l'ouvrit.
Elle y découvrit des rouleaux poussiéreux, qu'elle n'eut pas le coeur de lire.
Le deuxième contenait des cartes, des boussoles et autres instruments de navigation.
Le troisième était rempli de nourriture.
Le quatrième était a moitié plein de bourses, qui contenaient des pièces d'or.
Tous les autres coffres étaient pleins de panoplies d'"Ombre". Chaque coffre contenait une tunique de cuir noire (qui se ressemblaient beaucoup mais qui différaient par les poches, la souplesse, la robustesse...), du matériel d'escalade, des armes...
- "Tu devrais les essayer."
- "Pourquoi?"
- "Une tunique de voyage, c'est chouette, mais pour se balader sans être vu, il y a mieux. Demain, enfin je veux dire tout a l'heure, on ira voir un ami a moi. Même deux amis. Ils pourront te faire une tunique sur tes désirs, mais si tu en essayes maintenant, on gagnera du temps demain."
- "On est pressés?"
- "Pas vraiment. Mais en général, j'évite de passer beaucoup de temps dans la rue en plein jour. Pas assez d'ombre pour se cacher."
- "Ah... Et... je les essaye où??"
D'un geste, Edrevan lui indiqua une porte a côté de celle qui menait au rez de chaussée.

*** Tu remarqueras que j'essaye de raccourcir un peu mes posts la^^***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfyna
abandonné
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 24
Localisation : dans les bois
Emploi : ce n'en ai pas vraiment 1 et je continu dans mon délire: elfe
Loisirs : faire des combat d'épée avec mes ami(e)s elfes
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mar 4 Mar - 20:18

Elfyna se dirigea vers la porte que lui montré l'ombre et s'engagea dans la petite chambre. Elle enfila la première tunique, elle n'aimait pas trop le cuir en principe mais celui ci était extrêmement agréable au toucher, mais il y avait vraiment trop de poches. Elle enfila la deuxième, celle ci avait juste le nombre qu'il faut de poche mais le cuir la gratter. Elle fit la moue, finalement elle remis sa tunique qu'elle avait. Quand elle eut enfilé tout et qu'elle se dirigeait vers la porte, celle ci s'ouvrit. L'ombre fit son apparition, lui demandant si elle avait une idée sur ce qu'elle voulait. Voyant que l'elfe ne répondait pas, il risqua un coup d'œil dans la chambre. Elfyna avait les point fermé et avait l'air accablé. Edrevan lui jeta un regard interrogateur, et Elfyna répondit à sa question muette:

"Et si j'étais encore en train de me changer?"

Edrevan ouvrit la bouche mais Elfyna ne lui laissa pas le temps de répondre.

" Va pas me dire que t'avais eu la prémonition que j'avais finit, c'est vraiment pitoyable comme excuse."

Elle fit un geste de la main et envoya sur Edrevan les tuniques qu'il lui avait passé pour qu'elle les essaye. Elle passa devant lui, la tête haute et s'assit dans un fauteuil. Edrevan quand à lui restait bouche bée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfy-duu-duu-weldenvarden.skyblog.com/
Edrevan13
Ptit magicien
Ptit magicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 744
Age : 24
Localisation : Jpeux pas l'dire, sinon ya certaine elfe qui va venir tataner bibi...
Emploi : Abruti profond, Guitariste chtarbé, Trotirider suicidaire, métalleux bourrin (rafiiii copaaaain *.*)
Loisirs : Guitare, Informatique, Trot et faire chier les elfes =D
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mar 4 Mar - 20:33

Elfyna attendait des escuses, qui tardaient un peu.
- "Une ombre est silencieuse. Ca tu l'es. Une ombre est agile et souple. Ca tu l'es. Une ombre est forte et impitoyable. Ca aussi tu l'es. Mais une ombre a aussi d'excellent yeux. Et ca, ca reste a travailler..."
Sous les yeux médusés d'Elfyna, Edrevan disparut, avant de réapparaitre dans la pièce par la porte.
- "Mais qu'est ce que c'est que ca?"
- "Ben... Un pouvoir de l'ombre!"
Edrevan avanca vers Elfyna, pendant qu'un autre Edrevan restait a l'endroit ou il était quelques secondes plus tot. L'Edrevan qui marchait traversa Elfyna avant de disparaitre lui aussi.
Elfyna, partagée entre la colère et l'envie dévorante de savoir faire pareil, se leva et se planta devant Edrevan.
- "Tu m'apprendras a faire pareil?"
- "Oui."
- "Juré?"
- "Oui."
- "Bien."
Elfyna lui colla une gifle monumentale.
Edrevan se racla la gorge et cracha du sang dans un coin.
- "Ouch. Bon, maintenant que tu as terminé ta crise de colère, on peut repartir?"
- "Et si j'avais pas fini d'essayer?"
- "Avant que je n'envoie mon double, ca faisait trois minutes que je n'entendais plus rien. J'ai supposé que les chances que tu fasses la bronzette était nettement inférieure aux chances que tu ai terminé."
- "Mouais."
Ils sortirent sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfyna
abandonné
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 24
Localisation : dans les bois
Emploi : ce n'en ai pas vraiment 1 et je continu dans mon délire: elfe
Loisirs : faire des combat d'épée avec mes ami(e)s elfes
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Lun 10 Mar - 21:08

Ils prirent appuie sur une caisse en bois pour se hisser sur un toit. L'aurore approchait à grand pas mais l'ombre et l'elfe parcoururent toute la ville jusqu'au palais du préfet. Quelques soldats cherchait encore des indices qui pourrait dire comment l'ombre était entré. Certains par contre se prélassaient. Ils parlait à voix basse et ils ne pouvaient les entendre. L'elfe sourit et rampa jusqu'au toit le plus proche. La ou l'humain ne pouvait entendre à une distance pareille, elle elle pouvait:

"Quand le préfet à crier, j'étais de garde dans le château, alors je suis arrivé dans sa chambre assez vite. Tu devineras jamais pourquoi il a crié?"

Le soldat fit non de la tête et écouta attentivement l'autre lui répondre:

"Un dessin! tu te rends compte, il y avait un dessin sur son mur, et il a crié pour ça! une vrai chochotte! Il était plutôt bien réussis en faite il représentait l'ombre mais à côté il y avait un autre personnage, une elfe semblait-il, on croyait eu début que c'était l'ombre qu'il l'avait dessiné pour rigoler mais des spécialistes ont dit qu'il y avait 2 coups de crayons différent. Ils sembleraient que l'ombre à un coéquipier enfin une coéquipière! Le préfet a encore augmenté la somme de sa capture et il est en train d'en faire un pour l'elfe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfy-duu-duu-weldenvarden.skyblog.com/
Edrevan13
Ptit magicien
Ptit magicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 744
Age : 24
Localisation : Jpeux pas l'dire, sinon ya certaine elfe qui va venir tataner bibi...
Emploi : Abruti profond, Guitariste chtarbé, Trotirider suicidaire, métalleux bourrin (rafiiii copaaaain *.*)
Loisirs : Guitare, Informatique, Trot et faire chier les elfes =D
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mar 11 Mar - 0:20

- "Je te l'avais dit..."
- "Qui te dit que ca me gène?
- "Personne. Ca se voit a ta tête."
Elfyna se racla la gorge et reporta son attention sur les gardes, qui continuaient de parler de l'ombre et de ses pouvoirs étranges.
- "Je pense qu'il est temps pour toi, très chère, d'apprendre l'art du dédoublement. On commence par un tp, et pas plus tard que maintenant."
D'une bourrade, l'hybride poussa l'elfe dans le vide.
En plein vol, elle se rétablit d'un coup de rein et atterit sur les pieds, silencieusement. Très silencieusement.
Mais pas assez.
Les deux gardes se retournèrent, et le premier la reconnaissant, ils tirèrent leurs armes a grand renfort de cris.
Edrevan atterit souplement près de l'elfe, sa capuche rabaissée et sa cape noire volant derrière lui.
Son apparition calma instantanément l'humeur combative des gardes, qui n'avaient apparement pas oublié l'épisode de la ruelle...
- "Alors, ce tp, comment tu le trouves?"
- "Un peu brusque. Et franchement dégueulasse!"
- "Tu as raison de le prendre calmement. Parceque ca n'a pas encore commencé."
Sans avertissement, Edrevan bondit sur les gardes et engagea le combat avec l'un d'entre eux, et envoya son double sur l'autre. Un groupe de petits gardes jaillit d'une ruelle, coupant la retraite des deux hors la loi.
Elfyna jura.
Après s'être défait des deux premiers gardes, Edrevan revint tranquillement près d'Elfyna.
- "Tu te décides a comprendre ou pas?"
- "Quoi?"
- "L'important n'est pas ce que TOI tu crois."
Elfyna fronca les sourcils et se tourna vers les gardes. Son double jaillit d'elle presque naturellement. Les gardes reculèrent, apeurés.
Ensemble, l'elfe, l'hybride et leurs doubles sautèrent sur les gardes. Après une mélée confuse, Edrevan et Elfyna se retrouvèrent tranquillement assis sur les toit.
Devant eux, le soleil se levait lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfyna
abandonné
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 24
Localisation : dans les bois
Emploi : ce n'en ai pas vraiment 1 et je continu dans mon délire: elfe
Loisirs : faire des combat d'épée avec mes ami(e)s elfes
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Ven 14 Mar - 21:34

Elfyna regarda en dessous d'elle. Des corps de soldats gisaient ça et la dans la rue, certains mort, d'autres juste endormie ou encore quelque uns qui étaient blessé et qui gémissait sans faire trop de bruit craignant que l'Ombre et l'Elfe allaient les tuer. Seulement ce qu'ils ne savaient pas, c'est que les 2 jeunes voulaient les garder en vie pour qu'ils racontent tout au préfet. Peu de temps après que le soleil soit levé, un coq fit son apparition et commença à chanter, réveillant la ville. L'Ombre repartit vite dans sa cachette mais Elfyna prit la direction du marché. Quand elle arriva sur la grande place, beaucoup de marchands étaient déjà la, elle regarda les étalages, acheta quelques vêtements de couleur sombre puis acheta des herbes chez une herboriste. Elle repartit vers la demeure de L'ombre en faisant bien attention de ne pas être suivis. Quand elle arriva devant le palais du préfet on avait dégagé les corps, on soignait les blessés qui faisait la description de cette jeune elfe qui c'était dédoublé sous leur yeux comme l'ombre l'avait fait pour leur compagnons. Le préfet s'arrachait des touffes de cheveux, maudissant l'ombre ainsi que l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfy-duu-duu-weldenvarden.skyblog.com/
Edrevan13
Ptit magicien
Ptit magicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 744
Age : 24
Localisation : Jpeux pas l'dire, sinon ya certaine elfe qui va venir tataner bibi...
Emploi : Abruti profond, Guitariste chtarbé, Trotirider suicidaire, métalleux bourrin (rafiiii copaaaain *.*)
Loisirs : Guitare, Informatique, Trot et faire chier les elfes =D
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Sam 15 Mar - 1:53

Alors qu'elle arrivait devant l'une des caches de l'hybride, elle aperçut deux gardes qui en barrait l'entrée avec leurs lances. Tâchant de paraitre impassible, elle continua sa route tranquillement. Arrivé au coin de la rue, elle s'enfonca dans une ruelle, et s'arrêta prêt d'un soupirail qui donnait sur la cave. Se concentrant, elle envoya son double a travers la fenetre. Le double atterrit au milieu de la pièce, et des gardes qui la fouillaient. Tous firent un bond en arrière, sauf l'un d'entre eux, vétu d'une tunique sombre, qui bondit en avant. Sa main se referma sur le cou du double et le traversa.
Elfyna sursauta et son double disparut. Sans chercher a comprendre, elle prit la fuite a toute vitesse, évitant a l'instinct un poignard de jet lancé depuis le soupirail.
Arrivé dans la grande rue, elle ralentit tout en gardant le rythme d'une marche soutenue.
Utilisant les aptitudes naturelles des elfes, elle slalomait entre les passants, changeant fréquemment de direction ou de rue.
Au bout de plusieurs minutes, quand elle fut sûre d'avoir semé ses poursuivants, elle regagna une ruelle et grimpa sur les toits. Elle avait conscience d'y être une cible très vulnérable, mais elle n'avait pas le choix.
Forcant une trappe sur le toit de la maison ou elle était, elle s'introduisit discrètement et fouilla la demeure. Une fois sûre qu'il n'y avait personne, elle s'assit près de la trappe et commença a réfléchir.
L'homme qui lui avait lancé un poignard dans la ruelle n'était sûrement pas n'importe qui. Le fait qu'il ait trouvé la cache d'Edrevan impliquait obligatoirement une grande intelligence, et sa réaction face au double de l'elfe prouvait qu'il était rompu aux pratiques magiques.
Edrevan et Elfyna avait donc un ennemi, et apparemment un ennemi de taille.
Justement, où était Edrevan? Si les gardes fouillaient toujours la chambre quand elle était "entrée", c'est qu'ils cherchaient toujours quelque chose... Elle même?

Les heures passèrent. Elfyna commencait a s'endormir quand un bruit sur le toit la réveilla. Un grognement. Suivi de pas.
Discrètement, elle descendit doucement l'escalier, marche par marche. Alors qu'elle était au rez de chaussé, la trappe du toit céda sous un coup violent. Des bruits de course parvinrent aux oreilles de l'elfe. Sans demander son reste, elle courut vers une fenêtre et sauta en la brisant. Elle atterrit a côté d'une escouade de gardes qui tentaient de forcer la porte. Jurant, elle commença a courir.
Elle n'avait pas fait dix pas que l'homme de la cave de l'hybride apparut brusquement devant elle et lui assena un coup de poing a la tempe. L'elfe tituba, tenta de se redresser... Un coup de pied au plexus solaire la plongea dans l'inconscience.

Quand elle se réveilla, elle se trouvait dans un endroit sombre. Au premier mouvement qu'elle fit, elle se rendit compte qu'elle était saucissonné de la tête au pied par des chaînes en argent, et que son corps entier criait de douleur. Elle gémit. Au bout de quelques minutes, elle tenta d'ignorer la douleur et d'envoyer son double en reconnaissance. Une vague de douleur déferla de son corps.
Elle hurla.
Longuement.
Quand son cri s'éteignit, une voix s'éleva dans la pièce.
- "Les chaînes en argent sont sans doute la pire torture qui puisse exister pour un magicien des ombres. J'espère que je n'aurais pas a te le redire."
- "Qui.. Qui êtes vous?"
- "Moi?? Une ombre. Juste une ombre."
- "Edrevan, bordel de merde! Mais t'es vraiment malade."
Eclat de rire.
Une ombre s'avanca près de l'elfe.
Pas Edrevan, un humain.
- "Voila qui sonne comme le plus efficace des aveux."
L'elfe cracha un juron.
- "Tsss. Ce n'est pas très poli, ca."
- "Va te faire foutre!"
- "Voyons... J'avais pourtant entendu dire que les elfes étaient civilisés!"
- "C'est vrai."
Elfyna lui fit un grand sourire.
- "Auriez vous, très cher, l'amabilité d'ALLER VOUS FAIRE FOUTRE!!!"
L'humain eut un rictus, et sortit sans un mot. Au moment où il passait la porte, il fit un geste de la main et les volets de la pièce s'ouvrirent.
L'elfe rejeta la tête devant le brusque afflux de lumière. Quand ses yeux furent habitués, elle promena son regard dans la pièce.
Un miroir se dressait devant elle, qui ressemblait a un miroir de vision.
Intriguée, l'elfe prononca la formule d'activation.
Sur le miroir, son image se brouilla, et fut remplacée par celle de la ville.
C'était une vue aérienne, et la vue était troublée par la fumée des incendies.
Car la ville brulait. Entièrement. Des incendies gigantesques embrasait rues, humains, objets et maisons. Des cris horribles parvenaient aux oreilles de l'elfe, pendant que les gardes tentaient desespérèment d'étouffer le feu.
- "Ma chère prisonnière, je te présente l'oeuvre de ton ami l'hybride."
Elfyna tourna la tête vers l'humain, qui était revenu.
- "Eh oui. L'oeuvre d'Edrevan. Que croyais tu? Pourquoi ce regard surpris? Ne savais tu pas qu'il était un hors la loi? Un voleur, un criminel? Un meurtrier?"
Sans un mot, l'elfe regardait la ville bruler par le miroir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elfyna
abandonné
avatar

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 24
Localisation : dans les bois
Emploi : ce n'en ai pas vraiment 1 et je continu dans mon délire: elfe
Loisirs : faire des combat d'épée avec mes ami(e)s elfes
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Dim 6 Avr - 15:05

Elfyna regarda autour d'elle et prit une pierre qui était près d'elle, elle la lança sur le miroir qui explosa en morceaux. Elle baissa la tête entendant des pas résonnait dans le couloir. Elle entendit la clé tournait dans la serrure et vit apparaître le préfet. Elle poussa un soupir, elle était vraiment pas sortit de l'auberge. Le préfet se dandinait dans la prison la regardant parfois, puis poussant un soupir à chaque fois qu'il apercevait le miroir brisé puis finalement s'arrêta devant celui ci et s'en regardait elfyna il déclara:

"C'est tu combien il m'a couté d'or ce miroir jeune elfe? *soupir* de toute façon j'en avais besoin d'un nouveau, voilà au moins la seule chose que tu as pu faire de bien."

Il se tourna vers la jeune elfe et la dévisagea pendant plusieurs minutes avant d'ajouter:

"Tu dessines vraiment bien, tu t'ai refait à merveille, dommage que ce soit dans ma chambre que tu as dessiné!"

Il repartir emportant avec lui le miroir. Elfyna sourit, il était partie, elle n'avais pas réfléchis sur le moment mais... Ces chaines empêchait la magie des ombres! pas celles des elfes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfy-duu-duu-weldenvarden.skyblog.com/
Edrevan13
Ptit magicien
Ptit magicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 744
Age : 24
Localisation : Jpeux pas l'dire, sinon ya certaine elfe qui va venir tataner bibi...
Emploi : Abruti profond, Guitariste chtarbé, Trotirider suicidaire, métalleux bourrin (rafiiii copaaaain *.*)
Loisirs : Guitare, Informatique, Trot et faire chier les elfes =D
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   Mer 16 Avr - 23:07

J'arrete le rp.

J'ai aucune envie d'avoir quoi que ce soit en commun avec une schizophrène doublée d'une mythomane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp Edrevan-Elfyna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp Edrevan-Elfyna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ch'tit Forum Blabla :: Ptit RPG :: Choix du Lieu-
Sauter vers: